Quoi voir et quoi visiter à Marseille

10 choses à voir et à visiter à Marseille

Il est aisé de se perdre dans la cité phocéenne, entre ses jardins et ses sites culturels. Quand on arrive dans la ville, on hésite parfois sur ce qu’il y a à voir et à visiter.

Nous vous proposons ici un tour de Marseille, et de ce qu’il ne faut pas y manquer.

1 - La basilique Notre Dame de la Garde

Comment visiter Marseille, sans visiter l’emblématique « Bonne mère » ? Cette basilique romano byzantine, qui fait à la fois office de sanctuaire et de forteresse, semble depuis toujours veiller sur la ville et ses habitants. Ce bijou architectural du XIXème siècle offre non seulement à voir une majestueuse Vierge à l’enfant de plus de 11m de haut, mais renferme aussi en ses murs des centaines d’ex voto, témoignages et prières adressées aux marins perdus en mer.

La visite de ce site historique et culturel se mérite : le bâtiment est perché sur un piton calcaire de 149m d’altitude. Mais la montée vaut le détour, puisque le panorama sur la ville est à couper le souffle, de jour comme de nuit. On embrasse alors toute la cité phocéenne, du Vieux Port aux îles du Frioul, en passant par les plages et les collines qui bordent Marseille.

Pour y monter, on peut prendre un petit train, mais effectuer le trajet à pieds vaut le coup, non seulement pour retrouver l’esprit de la tradition de pèlerinage qui marque ces chemins, mais aussi la beauté des sites que l’on traverse. On eut ainsi passer par le Palais de Just ice, puis l’antique Jardin Pierre Puget, et remonter quelques marches pour retrouver au sommet un sublime panorama sur l’ensemble de la ville.

2 - Le parc national des calanques

Quand on évoque les plus beaux paysages marseillais, on parle forcément de ses calanques , situées entre Marseille et Cassis . Des sites d’azur et de blanc, où l’eau claire invite à la baignade et à la rencontre des poissons et autres mammifères marins qui la peuplent. Ces lieux sont deve nus parc national depuis le mois d’avril 2012, afin de protéger leur beauté, mais aussi leur impressionnante biodiversité. On y retrouve en effet de nombreuses plantes et animaux, classés comme «rares» ou «en voie de disparition».

Cet espace plein de secret, vous pouvez le découvrir par deux moyens : par la terre ou par la mer. Pour une randonnée pédestre, Luminy semble un bon point de départ, et permet d’accéder aux calanques de Sugiton ou de Morgiou. Les plus sportifs pourront se lancer dans une mar che de 11h pour rejoindre Cassis en profitant de magnifiques panoramas sur la route. Pour les balades en famille, préférez le circuit de 1h30 allant de Callelongue à la calanque de Marseilleveyre. Soyez toutefois vigilant : en été, l’accès au massif est re streint, voire interdit.

Reste la solution marine : embarquez sur un bateau depuis le vieux port ou la pointe rouge pour profiter d’une balade dans les plus belles calanques . De même que pour les randonnées pédestres, plusieurs circuits sont possibles si vous passez par la mer. L’avantage de ce choix : une balade délicieuse entre terre et mer, même en plein été… et peut être même la possibilité de se baigner dans des eaux claires et précieuses

3 - Le vieux port

Marseille est une ville proche de l’eau, et son Vieux Port attire nombre de visiteur par ses promesses d’authenticité et d’animation. Sur le quai des Belges, le plus central du vieux port, on retrouve tous les matins une ambiance de marins et de pêcheurs avec le marché au poisson. Dans cette criée pittoresque, vous vous sentirez plus que jamais au coeur de la cité phocéenne, entourés de bonhommes proven çaux avec un fort accent marseillais.

Un tour sur le Vieux port est l’occasion d’admirer sur la rive sud les galères de l’abbaye Saint Victor et la cour d’Estiennes d’Oryes, pour prendre ensuite le célèbre Ferry Boat (gratuit) et rejoindre ainsi la rive nord. Autre monument à ne pas louper sur le vieux port : l’hôtel de ville, construit en 1653, superbe représentation du style baroque provençal. Sur la façade de son pavillon Puget, classé monument historique depuis 1948, on peut encore entrevoir la figure du Roi Soleil Louis XIV.

Les innombrables cafés et restaurants sont l’occasion de gouter les saveurs provençales, ou de s’offrir une bouillabaisse. Si vous vous promenez aux alentours, n’hésitez pas à monter jusqu’au Palais du Pharo, dont le jardin offre une vue imprenable sur le Vieux Port. De ce balcon naturel, on peut se rendre compte de l’étroitesse de l’entrée du port, et admirer les allées et venues des navires et bateaux de plaisance.

Depuis mars 2012, ces lieux font l’objet d’un ambitieux chantier de réaménagement, qui ne devrait être entièrement terminé qu’en 2020.

4 - Le Panier

Ce quartier du vieux Marseille, au nord du Vieux Port, abrite une foule de lieux secrets, confidentiels ou méconnus. C’est le coeur historique de la cité qui se déploie derrièr e l’hôtel de ville. Le nom original du plus vieux quartier marseillais serait issu de celui d’une auberge du XVII ème siècle, nommée « Le logis du Panier ».

On y découvre l’hospice de la Vielle Charité, un ancien couvent hôpital datant de 1670. Initialement destiné à abriter les vagabonds et les orphelins, ce bâtiment d’une grande beauté architecturale héberge désormais le musée des Arts Africains, océaniens et Amérindiens. Outre ce monument, vous pourrez aller flâner au musée des Docks Romains ou encore au Préau des Accoules, musée dédié aux enfants.

Vous pouvez en faire le tour en petit train, mais arpenter ses ruelles et petits escaliers est un moyen bien plus sûr de découvrir le charme secret de Marseille. Les façades colorées de ce quartier populaire l ui donnent un style typiquement méditerranéen. Cet espace contrasté, recèle les plus anciens souvenirs de la ville, mémoire d’un temps où les échoppes regorgeaient du fruit de la multitude de métiers liés à la mer toute proche.

5 - La canebière,

Une promenade sur la plus célèbre des artères marseillaise s’impose, quand on visite la cité phocéenne. Historiquement très fréquenté, cet axe est aujourd’hui le coeur du centre ville. Des milliers de visiteurs l’arpentent chaque année, pour rejoindre, à son extrémité , l’ouverture grandiose sur la mer qu’est le Vieux Port. En été, c’est l’occasion de parcourir un itinéraire chargé d’histoire, retranscrite dans l’architecture des bâtiments qui la borde. En hivers, on y retrouve le fameux marché des santons provençaux, q ui ornent ici les crèches de Noël. C’est aussi le lieu idéal pour dénicher des souvenirs bien typiques.

A l’opposé du Vieux Port, la canebière peut vous mener jusqu’au Cours Julien, un quartier authentique, lieu de rencontre avec l’art depuis le XIX ème siè cle. Vous pouvez faire un tour au Palais des Arts, où la fondation Regards de Provence propose régulièrement de nouvelles expositions. Cette ancienne halle de la ville est aujourd’hui un quartier bobo, avec son marché bio, ses bars musicaux et ses belles b outiques.

6 - Le quartier de l’Estaque

Si vous voulez visiter un authentique quartier de pêcheurs, le quartier de l’Estaque, marquant l’entrée Nord de Marseille, est ce que vous cherchez. Ses rues sont chargées d’histoire. Cette historique zone portuaire a é galement un passé industriel très intéressant. Il fut aussi un lieu de fréquentation de nombreux peintres depuis la fin du XIX ème siècle : Paul Cézan ne, Pierre Auguste Renoir, puis Georges Braque ou encore quelques précurseurs du cubisme. Le musée Monticel li, installé dans le Fortin de Corbières offre à voir depuis 2010 une impressionnante collection d’Adolphe Monticelli, peintre marseillais du XIX ème siècle. Il abrite aussi de très riches expositions temporaires.

Les gourmands y trouveront aussi leur dose de tradition, dans les baraques à chichi du port, lieu de vente exclusif des fameux Chichis Freggis. Les nombreux restaurants du port invitent à déjeuner des bouillabaisses et autres plats de poissons, fraichement ramenés de la pêche du jour.

7 - La rade de Marseille

Sur la rade de Marseille, de belles ballades sont à faire au travers de quartiers chargés de vie et d’histoire, de l’Estaque jusqu’à la Corniche. La Corniche constitue un domaine public m aritime, qui abrite les très belles îles de Marseille . En s'y promenant, on peut non seulement admirer le large, mais y trouve aussi à voir la Porte d’Orient, le monument de s Rapatriés ou encore le marégraphe, viel instrument de mesure du niveau marin.

En suivant la Corniche Kennedy, on arrive aux plages du Prado, probablement les plus fréquentées de Marseille. On découvre en chemin les villages de Malmousque et des Goudes, e t leurs petits ports de pêche. Dans ces petits districts qui bordent la mer, on peine à se sentir dans la grande agglomération de Marseille. Le Vallon des Auffes est aussi à visiter pour retrouver une ambiance pittoresque au milieu des très typiques cabano ns de pêcheurs. Deux ponts permettent d’enjamber les criques des Auffes, et celles de la Fausse Monnaie.

8 - Le palais Longchamp

A voir, pour les amateurs de verdure et de fraicheur : le Palais Longchamp. Non loin du Vieux Port, dans le 4 ème arrondissement, ce monument historique est un lieu de détente, qui promet une visite aussi agréable en solitaire qu’en famille.

Ce site, à visiter, regorge de merveilles architecturales et de sculptures. Ses jardins sont un havre de paix pour les plus grands, et recèlent aussi d’activités pour les plus petits. D’une sublime et imposante fontaine, véritable oeuvre sculpturale, jaillit une eau qui s’échappe en cascade dans de multiples bassins ornés de fontaines en bronze. Le parc zoologique que l’on pouvait visiter jusqu’en 1987, a définitivement fermé ses portes, mais l’arrière du parc porte encore ce nom. En s’aventurant dans les hauteurs du parc on arrive à l’observatoire d’astronomie.

Le palais est une superbe bâtisse du XIXème siècle, composé de trois entités. Au centre , un château d’eau se dresse comme un monument à la gloire de l’eau en Provence. De parts et d’autres, on peut pénétrer dans le musée des Beaux Arts ou le Muséum d’histoire naturelle, classé « musée de France » en 2002.

9 - Les îles du Frioul et d’If

Les îles du Frioul sont à visiter , pour ceux qui recherchent un peu de calme et de sérénité, loin du tapage et d e l'animation constante qui règnent en ville. De bateaux y emmènent les voyageurs, depuis l'emblématique Vieux Port, mais également depuis le port de la Pointe Rouge, situé plus au sud. Que vous choisissiez de faire escale sur l'île d'If, Pomègues ou Raton neau, c'est une excursion qui vous fera vous sentir au bout du monde. Cette visite est dépaysante, offrant à voir des paysages naturels étonnants et protégés, à quelques dizaines de minutes seulement du coeur de la ville.

L'île d'If est une escale à ne pas manquer, pour les amateurs d'Histoire ou les amoureux de littérature. Sur ces rochers trône le château d'If, vestige d'une ancienne prison d'Etat qui garde le souvenir du passage du capitaine d'Anselme au XVIème siècle et celui de Mirabeau au XVIIème sièc le. Les plus imaginatifs y verront peut être les traces de l'emprisonnement d'Edmond Dantes, le fameux Comte de Montecristo , personnage vengeur imaginé par Alexandre Dumas. Un site mythique de la Méditerranée, dont l'on peut encore aujourd'hui voir l'arch itecture intacte, dans un environnement préservé.

10 - Le quartier historique de Belsunce

Le quartier de Belsunce, situé près de la Canebière, est le plus populaire de Marseille. Bien qu'il s'agisse d'un quartier pauvre, où les boutiques bon marché côtoient l es foyers de nombreux travailleurs immigrés, on peut s'y offrir une belle ballade historique, et l'o ccasion de visiter le Mémorial de la Marseillaise. Ce quartier, qui se prolonge jusqu'à la Porte d'Aix, est traversé dans toute sa longueur par le cours Be l sunce, avenue perpendiculaire à la Canebière

Beaucoup ignorent l'origine du nom de ce quartier. Il s'agit en fait du patronyme de monseigneur de Belsunce Castel moron, évêque de Marseil le au XV III ème siècle. Ce personnage historique est surtout réputé pou r l'attitude héroïque qu'il a adopté au moment de la grande peste de 1720. Si vous faites une promenade dans ce quartier, vous trouverez probablement la statue érigée à sa mémoire.

A voir dans ce quartier : l'une des plus belles sculptures murales de la vi lle, sur la façade de l'hôtel Pesciolini. Sur ce mur on peut voir Hercule entouré de deux atlantes, qui surmontent la magnifique porte d'entrée sculptée et soutiennent un balcon. C'est là tout ce qu'il semble rester d'une époque bien lointaine, au XVIIème siècle, à laquelle le quartier resplendissait encore de richesse. Un peu plus loin, un ancien théâtre classé aux monuments historiques, autrefois passage obligé pour les artistes de quête de succès, est devenu une bibliothèque municipale a vocation régiona le. Dans la rue Thubaneau, un ancien ba in arabe a servi à installer le musée de la Marseillaise, un lieu à l'honneur de l'hymne national. Cette bâtisse est chargée d'histoire puisqu'elle a accueilli un jeu de paume, puis un théâtre, et devint par la suit e le siège des Jacobins, dont le chent de guerre deviendra hymne national.

Un tour de la ville qui plaira à tout le monde…

Parmi les 111 quartiers qui forment la ville de Marseille, il y en a certainement un qui vous plaira, quel que soit votre profil. Voici quelques lieux à ne pas manquer dans la cité phocéenne.

Les enfants aimeront aller :

Jouer dans les jardins du palais Longchamp, du parc Borély ou du parc Montredon Pastré

Se baigner à la plage ou dans les criques des Calanques

Faire un tour au P réau des Accoules, dans le vieux quartier du Panier

Les accros au shopping sauront apprécier :

Dans la rue Saint Féréol, la rue Paradis ou la Rue de la Réplique, grands axes perpendiculaires à la Cannebières, qui regroupent grandes enseignes et petites boutiques

Sur la Canebière, où l'on trouve facilement les souvenirs les plus typiques de la cité phocéenne.

Les férus d’art aimeront visiter

Le musée Cantini, et sa collection artistique du XXème siècle dans laquelle se trouvent des oeuvres majeures d'a rtistes tels que Picasso, Matisse ou Bacon.

Le musée d'Art Contemporain (MAC), lieu d'exposition d'oeuvres datant des années 1960 à nos jours.

Le musée de la mode, qui plait particulièrement aux jeunes femmes, avec l'exposition de véritables show rooms

Le château Borély, qui offre près des plages un lieu où admirer des expositions de peinture.

Le fort Saint Jean, qui offre également près de la mer de très belles expositions dans un cadre inhabituel.

Le musé de la Faïence, où de nombreux objets d'art sont à voir dans le parc Pastré.

Le musée des Beaux Arts, dans le palais Longchamp

Les grands historiens voudront voir

Les nombreuses fontaines, vestiges de 2600 ans d'histoire.

La Vielle Charité, dans le quartier du Panier, u n chef d’oeuvre architec tural que l'on doit à Pierre Puget, et qui abrite aujourd'hui entre autre de nombreuses antiquités égyptiennes dans le musée d'archéologie Méditerranéenne, et le musée d'arts Africains, Océaniens et Amérindiens

Le musée d'Histoire de Marseille où l'on peu t voir les trouvailles des fouilles de la région.

L'abbaye Saint Victor, dont les cryptes abritent des vestiges mystiques du Vème siècle.

Le port antique et le musée des Docks, vestiges de l'antiquité.

Le four des Navettes, lieu de fabrication tradition nelle du célèbre biscuit sec, hommage à la barque marseillaise.

La cathédrale de la Nouvelle Major, bâtisse néo byzantine datant du XIXème siècle.

Les amoureux du grand air aimeront visiter:

Les 400 hectares de parcs et de jardins publics, parmi lesquels...

Le très beau et très grand parc Borély,

Le parc balnéaire du Prado, entre terre et mer,

Le jardin de la colline Puget, plus vieux Parc de Marseille

Les jardins du palais Longchamp

Les 112 hectares de la campagne Pastré

Les calanques, belles par leur biodiversité et chargées d'histoire.

Les sportifs ne voudront pas manquer :

Le stade vélodrome, construit pour la coupe du monde de Football de 1938

Une excursion de plongée ou une balade en kayak dans la baie de Marseille

La marche dans le massif des calanques

L’hippodrome de Marse ill e, au centre duquel se trouve un golf de 9 trous